200 -Le MAG / C’est comme le vélo…

Bonjour à toutes  et tous ! Après Paris, on reste chez nos amis français (à croire qu’on les aime bien finalement 😉 ) pour un article en 2 temps. On va d’abord aller se balader du côté du magazine vélo 200 et ensuite embarquer pour une petite virée au sein d’une expo photo vélo pas comme les autres.

200 – Le MAG

« Aimer, rouler, avoir froid » sont les mots en couverture du dernier numéro du magazine 200 et cela en dit long sur l’état d’esprit de la rédaction. En tant qu’amateur de vélo, j’ai longtemps cherché un chouette mag de vélo qui ne soit pas uniquement rempli de tests de super bécanes impayables et d’interviews des jeunes espoirs d’une équipe néo pro du fin fond du Limbourg. Mais en Belgique, terre du cyclisme s’il en est, c’est mission impossible. J’avais fait un article il y a quelques temps sur des super revues mais on était vraiment plus dans une format « mook » que dans le vrai magazine sur le vélo. Et puis, il y eut 200 ! Je suis tombé un peu par hasard sur leur page Facebook et j’ai liké. Si le mag est compliqué à trouver en Belgique, j’ai profité de mon escapade parisienne de début février pour acheter le magazine en kiosque. Depuis, je ne le lâche plus!

001_200-11

La légende veut que « 200 » soit pour le fait que les créateurs ne roulent jamais moins de 200km lors de leur sortie… le mythe reste intacte. En attendant, le style est frais et différent de tout ce que j’ai pu lire jusqu’ici. Les sujets sont passionnants et on sent l’amour de l’effort et de la souffrance. Une chose différente, ce n’est pas un magazine de « mec » où les femmes font l’objet d’un numéro spécial par an. Les articles retracent les exploits fous ou les simples histoires des amoureux et amoureuses du vélo. Bon, on n’échappe pas aux tests de vélos mais bon au fond de moi, j’aime quand même bien ça…    Bref si vous n’êtes pas déjà abonnés, faites-le !!!

C’est comme le vélo…

Un flyer qui trainait sur le comptoir d’un café-vélo à Paris avec une photo d’un beau vélo acier des années 1970 et un texte assez intriguant sur une exposition de photos de vélos et la possibilité de repartir avec la photo et le vélo lui-même! Il n’en fallait pas plus pour attirer ma curiosité. Le concept lancé par  Olivier Placet et Roland Cogotti nous promet donc  d’admirer de magnifiques vélos en photos et en « acier ferme ». Les heureux acquéreurs auront donc deux fois plus de plaisirs; une première fois avec les yeux et une deuxième fois avec les mollets. Ci-dessous, un bref aperçu de leur travail.

Pour ceux qui auront l’occasion de s’y rendre, l’expo se tiendra d’abord à la mi-mars à Toulon. L’expo viendra ensuite sur Paris avec une avant-première parisienne en avril et puis l’expo grand public en juin. Vous trouverez toutes les infos utiles sur leur page Facebook ici. Si jamais l’envie leur prend de venir présenter l’expo à Bruxelles, je serai leur premier client 😉

Publicités
200 -Le MAG / C’est comme le vélo…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s