Lectures estivales

Hello les amis.

L’été n’étant pas encore tout à fait fini, je vous fais part de quelques ouvrages que vous pouvez parcourir tranquillement couché dans votre hamac, au bord de la piscine ou à la plage. Si vous n’avez pas l’occasion d’emporter votre vélo sur votre lieu de vacances, vous pouvez toujours virer un slip et caser quelques revues et livres dans votre valise.

IMG_1368

On commence avec un grand classique estival le hors-séries de So Foot – PEDALE. Mais cette fois ce n’est pas simplement le hors-série mais bien d’un mook qui retrace la grande histoire du cyclisme. 196 pages d’histoire, d’anecdotes, de photos et de reportages sur le cyclisme d’aujourd’hui et d’hier. Vous pouvez vous le procurez en ligne ici.

IMG_1371

On enchaine sur deux petits livres écrits par Eric Fottorino, journaliste et écrivain, mais avant tout passionné de cyclisme. Il pratiquera le sport en amateur durant sa jeunesse et utilise, aujourd’hui, son expérience dans ses livres. Pour ma part, j’ai choisi Petit éloge de la bicyclette  et Petit éloge du Tour de France. Il a une approche un peu intello du vélo mais c’est assez agréable à lire et il arrive à transcrire assez brillamment ce que cela représente d’être un mordu de vélo. Ils sont disponibles chez Folio pour la somme astronomique de 2€ pièce 😉

IMG_1369

Enfin, pour ceux qui n’aiment pas vraiment lire mais aiment regarder les images, je vous propose ce petit ouvrage assez sympathique qui regroupe de très anciennes photos plutôt insolites sur l’origine du vélo. Ce petit ouvrage intitulé PETITE REINE et publié par la Bibliothèque nationale de France dans le collection L’Oeil curieux.

IMG_1370

Je vous invite donc à profiter de ces derniers jours de vacances pour vous plonger dans ces quelques ouvrages qui vous feront pédaler l’esprit pendant que vos jambes se reposent.

A++

Lectures estivales

Nice – Café du Cycliste

Cyclogram est de retour de vacances et a ramené dans sa valise plein de nouvelles choses et de chouettes découvertes. J’espère donc que vous avez bien pu profiter de ces vacances ou que vous allez encore le faire, pour faire plein de vélo ou quoi que ce soit qui s’en rapproche.

Je renoue avec le blog après ce break estival avec un article sur endroit que je rêvais de visiter depuis longtemps. Il s’agit d’un « café-vélo » situé à Nice, au bord du port et en bas des montagnes. Vous avez déjà surement compris mon intérêt pour les fringues de vélo, tant sportives que citadines. Et bien je vous propose cette fois d’aller faire un tour dans le sud de la France avec la marque Café du Cycliste. Il s’agit donc au départ d’une marque de vêtements de vélo qui se veut moderne, efficace et esthétique. L’objectif est simple: proposer des vêtements techniques adaptés à la pratique du vélo qui en même temps sont beaux à regarder et à porter. La marque développe également une collection citadine, pour les cyclistes du quotidien qui souhaitent pouvoir faire du vélo de manière confortable pour aller au travail ou se déplacer sans devoir enfiler la tenue complète du cyclotouriste. Vous me direz que cela ressemble étrangement à une marque anglaise bien connue ? Oui et ils assument totalement le business modèle. De ce fait, vu le développement de la marque, un « café-vélo » voit le jour qui officie aujourd’hui comme show-room / café / atelier / …

Un endroit qui sert aujourd’hui de point de ralliement aux cyclistes urbains, aux cyclotouristes ou encore aux touristes de passage. L’endroit étant en effet situé sur le port de Nice, de nombreux amateurs de la petite reine s’arrête au café avant de prendre le ferry vers la Corse. Enfin, il est également possible de louer des vélos; des petites merveilles ultra légères qui vous emmèneront jusqu’aux sommets des cols de la région. Et si vous n’aimez pas rouler seul, ils organisent régulièrement des sorties encadrées par d’anciennes gloires locales qui n’hésiteront pas à vous montrer leurs beaux restes.

Vous comprendrez aisément que je ne suis pas rentré les mains vide de cette visite et que j’ai du opérer des choix difficiles mais cela m’obligera à revenir dès que possible.

En conclusion, si vous passez un jour par Nice, faites un stop au Café du Cycliste pour aller baver devant leurs collections ou tout simplement pour boire et manger un petit quelque chose (les cafés glacés sont pas mal du tout 😉 ). Sinon et en attendant de pouvoir trouver ce genre de vêtements à Bruxelles, allez faire un tour sur le shop online! Ici pour les hommes et par là pour les femmes (pour une fois qu’il n’y pas que du rose!).

Nice – Café du Cycliste