Vélo au salon

Bon… j’avoue que je n’ai pas tenu ma promesse formulée dans mon article précédent; à savoir continuer à alimenter ce blog. Est-ce que j’ai des excuses ? Un peu quand même… On m’a volé mon fidèle Brompton (bon en 7 ans de vélo quotidien, fallait bien que ça m’arrive au moins une fois!) et je dois admettre que cela m’a affecté plus que je ne le pensais. Mais bon, la page est tournée et c’est surtout une bonne excuse pour pouvoir me racheter un nouveau vélo 🙂 Quoi qu’il en soit, mise à part ce évènement fâcheux, je n’ai pas vraiment d’autre excuse que celle du manque de temps. Mais qu’à cela ne tienne, je compte bien m’y remettre sérieusement. En plus avec la belle saison arrivant (oui oui on l’attend toujours le printemps, et encore plus l’été), l’envie de faire du vélo et de parler vélo ne fait que se renforcer.

C’est donc en utilisant mon vol de vélo comme transition que je vous propose un sujet sur le développement des « étagères à vélo » où comment le vélo devient un objet à part entière de notre habitation. L’article n’est pas écrit par mes soins (ok je triche un peu pour ce premier article…) mais par un bon pote à moi, Julien, qui se sentait inspiré et qui souhaitait contribuer au blog. Merci Ju (et désolé pour le délai…). Je vous laisse découvrir son texte ci-dessous et les chouettes photos.

Faire du vélo au quotidien implique le plus souvent garder son vélo à l’abri du vol, des intempéries et donc le laisser à l’intérieur. De plus, le mettre dans son salon est plus simple que de le descendre quotidiennement dans la cave, ce qui implique une certaine gymnastique  alliant ouverture de portes à fermeture automatiques et descente de cage d’escalier bien trop étroite.  Tout ça pour devoir le remonter le lendemain.  Soit, c’est l’enfer !
De plus, un vélo, sans avoir besoin d’un cadre chromé et de roue au pneu rose-fuchsias,  reste un bel objet (du moins c’est mon avis). L’exposer ne peut donc qu’être bénéfique pour votre décoration intérieure. Que ce soit pour l’une ou pour l’autre raison (ou pour les deux), les meubles pensés pour pouvoir accrocher ou poser votre deux-roues sans prendre inutilement de place gagnent en nécessité. Ces dernières années, profitant de l’attrait croissant de la pratique du vélo en ville, ces meubles sont devenus de véritables créations d’ébénisterie et non plus simplement deux crochets au mur. Que ce soit pour suspendre son vélo ou pour le poser sur une commode, ces designers se sont penchés sur la question et ont sorti de bien belles pièces.

Outre l’aspect pratique de ne pas devoir descendre votre vélo et de pouvoir maximiser le temps de contemplation de votre deux-roues depuis votre salon,  avoir votre vélo exposé de la sorte vous poussera à l’utiliser à chaque occasion qui se présente.

De la pièce de métal savamment pliée pour y poser son cadre, jusque le meuble avec tiroir et/ou pose-casque, il y a de tout. Ces meubles étant encore l’apanage des designers, il est tout à fait possible de vous faire vous-même plaisir à moindre cout.

Publicités
Vélo au salon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s