Sykling Oslo

IMG_1055

Me voilà de retour d’Oslo, capitale de la Norvège et surtout première ville européenne à avoir annoncé l’intention de vider son centre ville de la voiture. Si j’ai fait le plein d’air frais, de boulettes à la viande de renne (si si du vrai renne!!), de pain à la cannelle et de ski de fond, j’en ai aussi profité pour observer la culture vélo.

Malgré un climat qui n’apparait pas spécialement favorable à la pratique de la petite reine, 12% des déplacements se font à vélo et 44% en transports en commun. Seulement 32% des déplacements se font en voiture. La place du vélo est indéniable et on le constate directement lorsque l’on se promène dans les rues. A titre de comparaison, à Bruxelles seulement 4% des déplacements se font à vélo. Bon si on remet les choses en perspectives, Bruxelles compte 1,2 millions d’habitants contre seulement 600.000 pour Oslo.

Mais donc lorsque l’on se balade dans les rues, il y a une chose qui m’a frappé. A Bruxelles (du moins), la philosophie qui est encore souvent appliquée est de hiérarchiser et de canaliser les déplacements dans l’espace public. On va donc retrouver les piétons sur le trottoir, les vélos sur la piste cyclable et le reste sur la route. Alors qu’à Oslo, la philosophie est vraiment axée sur le partage de l’espace public. On indique bien à certains endroit où circuler mais une grande liberté de mouvement est laissée aux usagers.

IMG_1054

L’image ci-dessus illustre cette impression par rapport aux déplacements des piétons et des cyclistes.

Si la cyclabilité d’une ville s’évalue en partie par ses infrastructures, elle prend également en compte sa « culture  » vélo. Et pour cela Oslo a également un chouette potentiel. Que ce soit par ses petits véloshop, son bar vélo ou ses ateliers coopératifs.

PELOTON est l’unique « café -vélo » d’Oslo et c’est déjà pas mal. En effet, Bruxelles attend toujours le sien 😉 Il s’agit d’un endroit sympa où l’on peut prendre un café, une bière ou un jus tout en bricolant son vélo. On y trouve également quelques accessoires vélo. Et enfin, on peut y déguster une pizza à partir de midi jusqu’à la fermeture. Bref, un endroit qui rassemble amateurs de vélo ou pas.

 

 

OSLOVELO c’est un atelier de réparation de vélos participatif où l’on peut faire réparer son vélo par un mécano ou bien le faire soi-même en prenant des cours. C’est donc le CYCLO norvégien. Le lieu est situé dans un quartier en pleine mutation où le dynamisme de nouveaux petits commerces et de magasins de seconde main draine un public mixte et varié.

 

En conclusion, Oslo c’était bien chouette. Je vous conseille vivement d’aller y faire un tour si vous en avez l’occasion. A vélo ou à pied, vous ne regretterez pas le voyage 😉

 

 

 

Publicités
Sykling Oslo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s